bienvenue sur la tribu

cascades du sautadet

Cascades du Sautadet La Roque sur Cèze, le Pont du Gard

 

Cascades du Sautadet

 

Dsc 0034 copier

Formées par l'action érosive de la rivière sur une masse rocheuse calcaire de l'époque secondaire, soulevée lors du plissement alpin, d'environ 500 mètres de large, les cascades du Sautadet consistent en de très nombreuses cavités se recoupant la plupart du temps en nids de poule, corbeilles, gours, voire en grands « chaudrons », dont la profondeur peut dépasser les 10 mètres qui retiennent une eau chatoyante sous les rayons du Soleil au zénith à cet endroit et les ombres qu'il projette. Le dénivelé des cascades est d'une amplitude similaire.

Les cascades ont pour surnom « le saut du diable » et un diction dit « à la roque le diable s'y croque » en référence aux nombreux morts par imprudence qui ont lieu depuis des années. Le mot « Sautadet » provient du nom Hadès, dieu grec de la mort et du monde invisible, soit le « saut de l'Hadès » en référence aux grottes souterraines invisibles en surface où le courant peut atteindre 1 000 m3 à la seconde en période de crue et donc provoquer des accidents mortels. En effet, le site est réputé dangereux du fait de son relief accidenté sur lequel les crues déposent du limon glissant et de la forte turbulence de ses eaux.

Les cascades du Sautadet sont classées « zone naturelle », dont la rive gauche est publique et la rive droite privée.

Construit en 1881 juste en amont des cascades, le seuil permettait le fonctionnement d'un moulin à foulon et blatier sur la rive gauche, exploité jusqu'en 1900. Lacrue de septembre 2002 en a emporté une grande partie mais est encore visible sur la rive gauche. Creusé dans la roche, son canal de déviation appelé « Béal » est encore visible. Les crues de 2002 y ont mis à jour dans le lit de la cèze les fondations en pierre de la machinerie qui permettait à l'eau de pénétrer dans le moulin et visible à partir des rochers.

 

Dsc 0027 copier

 

 

 

 

Dsc 0049 copier

 

Dsc 0045 copier

 

Dsc 0043 copier

 

Dsc 0032 copier

 

Dsc 0040 copier

 

Dsc 0031 copier

 

Dsc 0048 copier

 

Dsc 0052 copier

 

Dsc 0072 copier

Ce petit village médiéval est construit sur un piton rocheux près des cascades du sautadet, site aujourd´hui classé en zone naturelle. Ces roches calcaires ont cinq millions d'années. Un château et une chapelle dominent le tout. Des vestiges de remparts sont encore apparents. le pont médiéval charle martel étroit, classé monument historique, enjambe la Cèze de ses douze arches.

Dsc 0068 copier

 

 

 

 

Dsc 0116 copier

 

Dsc 0102 copier

 

Dsc 0073 copier

 

Dsc 0097 copier

  1. Pont du Gard
    Aqueduc en France
  2. Le pont du Gard est un pont-aqueduc romain à trois niveaux, situé à Vers-Pont-du-Gard entre Uzès et Nîmes, dans le département du Gard. Il enjambe le Gardon, ou Gard. 
  3. Adresse : 400 Route du Pont du Gard, 30210 Vers-Pont-du-Gard
  4. Longueur totale : 274 m
  5. Hauteur : 49 m
  6.  
    Dsc 0135 copier
     
     
     
     
    Dsc 0133 copier
     
    Dsc 0131 copier
     
     
    chaussure-riante.jpg
     
     
     
     
     

Date de dernière mise à jour : 04/11/2014

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.