bienvenue sur la tribu

rocamadour

l'oeil du rapace sur rocamadour

 
 
 

 

 Rocamadour est une commune française, située dans le département du Lot et la région Midi-Pyrénées. Les habitants sont les Amadourien(ne)s. Le village se trouve au-dessus d'un plateau dominant de 150 m le canyon de l'Alzou.

L'église Saint-Sauveur et la crypte de Saint-Amadour sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO, dans le cadre des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle C'est l'un des sites les plus visités de France avec plus d'1,5 million de visiteurs par an, après le Mont-Saint-Michel, la cité de Carcassonne, la Tour Eiffel et le château de Versailles. Cette désignation touristique fut une véritable réussite digne des plus grands succès publicitaires, au moment où, durant l'après-guerre, la cité cherchait à valoriser son site plutôt que son pèlerinage

dsc02923nn-1.jpg

c'est parti pour un vol sur rocamadour

 dsc-0430-1-1.jpg

 

dsc-0602-1.jpg

 

dsc-0428-1.jpg

 

dsc-0481-1.jpg

dsc-0581-1.jpg

 

dsc-0463-1.jpg

dsc-0526-1.jpg

 

dsc-0454-1-1.jpg

 

 

dsc-0523-1.jpg

 

dsc-0471-1.jpg

dsc-0575-1.jpg

dsc02869-1.jpg

 

dsc-0577-1.jpg

 

dsc-0449-1.jpg

 

dsc-0442-1.jpg

 

 

dsc-0538-1.jpg

dsc-0441-1.jpg

dsc-0600.jpg

dsc02926-2.jpg

 

dsc-0429-1.jpg

dsc-0516-1.jpg

 

dsc02998-1.jpg

 

dsc-0644-1.jpg

 

 

 

 

 

                                         

                      centre de soins du Rocher des Aigles

 

 

Rocamadour. Deux aigles sauvés et relâchés dans la nature

 
 
 

Jean-Pierre Boudet et Dominique Maylin, dans quelques secondes, redonneront sa liberté à ce circaète. / Photo DDM, B.J.

 

« Hospitalisés » pendant 2 mois au centre de soins du Rocher des Aigles à Rocamadour, deux circaètes Jean-le-Blanc ont retrouvé la santé et la liberté.

Deux circaètes Jean-le- Blanc, une espèce d'aigle protégée, ont été sauvés après avoir été soignés pendant deux mois au centre de soins du Rocher des Aigles à Rocamadour. Les rapaces ont retrouvé la liberté grâce à la coordination permanente entre l'Office national de la chasse et de la faune sauvage et l'équipe du Rocher des Aigles.

Ce grand rapace diurne migrateur arrive d'Afrique dès le mois de mars, et quelques dizaines de couples seulement nichent dans le département avant de repartir dès l'automne passer l'hiver au chaud. Cette année, ces circaètes qui se nourrissent essentiellement de serpents, ont été confrontés à un mois d'avril froid, pluvieux et venteux. Ils n'ont pu manger à leur faim, en 48 heures, 4 oiseaux trouvés par des particuliers complètement affaiblis ont été amenés au centre de soins. Découverts dans un état de détresse alimentaire très sévère, deux des aigles ne survivront pas. Les deux autres réhydratés et nourris par sonde durant des semaines, auront la vie sauve. Il faudra les réadapter au vol dans les immenses volières du centre de soins, avant de les relâcher dans la nature, une opération qui s'est effectuée en présence de Dominique Maylin, responsable du centre de soin de la faune sauvage de Rocamadour et de deux agents de l'environnement de l'O.N.C.F.S. dont Jean-Pierre Boudet.

« Notre centre de soin reçoit environ 200 oiseaux blessés par an. Dès le départ, précise Raphaël Arnaud, le créateur du Rocher des Aigles, nous souhaitions doter notre parc zoologique d'une telle structure Ce choix on l'a fait il y a trente ans ».

Le centre de soin dont le budget annuel atteint 50 000 € mène cette action de sauvegarde de la faune sauvage de manière bénévole. Il est ainsi habilité pour récupérer et soigner des espèces protégées : oiseaux blessés mais aussi des jeunes pas encore émancipés. Quelques gestes simples peuvent parfois suffire comme pour les jeunes rapaces nocturnes « tombés du nid » celui de les percher hors d'atteinte des chats et des chiens, les parents revenant les nourrir dès la nuit et le calme revenu.En cas de découverte de rapaces en difficulté, contacter le centre de soins au

05 65 33 65 45 ou l'Office national de la chasse et de la faune sauvage au 05 65 24 53 90 qui proposera, en fonction de l'espèce et de la période, la marche à suivre.

La Dépêche du Midi

 

 

 

chaussure-riante.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 26/07/2015

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.